Quelques informations essentielles à savoir sur l’élagage

8 novembre 2022 0 Par Eva

L’élagage est une sorte d’opération consistant en la coupe de certaines branches d’un arbre. Il a pour but de rogner les branches superflues et les branches mortes. Et ce, pour différentes raisons. D’abord, soit on veut modifier sa forme pour qu’il puisse avoir un port esthétique. Il se peut aussi qu’on souhaite tout simplement alléger sa ramure afin de renforcer des branches. Mais aussi, que l’on voudrait réduire son envergure si des branches dépassent chez le voisin ou risquent de tomber par vents forts. Il peut aussi s’agir d’un ébranchage pour en orienter ou limiter le développement.

Quels types d’élagages choisir pour son arbre ?

Quand on parle d’élagage 91, on peut en distingués divers types. Il y a l’élagage sylvicole, l’élagage fruitier et l’élagage ornemental. En outre, pour ce qu’il en est des choix, chacun a son goût. Les gens préfèrent de plus en plus un élagage doux à un élagage classique. Étant donné que si l’un (élagage doux) permet d’équilibrer la silhouette générale de l’arbre tout en minimisant les plaies ; l’autre (élagage classique) meurtrit parfois profondément la plante. En plus, il peut créer de grosses plaies modernes, en opposition avec la taille dite « drastique ».

Toutefois, de nos jours, avec l’évolution de la dendrologie, on peut se permettre de dire que l’élagage drastique est néfaste au bon développement de l’arbre. En plus de cela, les travaux de recherches scientifiques démontrent que cette pratique est souvent injustifiée. Alors, il s’avère intéressant de considérer qu’une forme d’amalgame peut occasionnellement être faite entre la taille raisonnée et la taille-douce. Et lorsque les diamètres de coupes restent dans des proportions de l’ordre de quelques centimètres, il semble que ce seul critère suffise à considérer une taille comme douce. Mais pour une taille raisonnée, elle s’implique quant à elle dans une démarche de diagnostic et de préconisations pertinentes. En ce sens, elle ne se contente pas de minimiser les diamètres de coupes.

Arboricole et l’expertise ornementale : deux autres formes d’élagage

En général, l’arboriculture ornementale et l’arboriculture d’agrément dans une approche écosystémique font partie de ce qu’on appelle élagage 91. Et ces derniers temps, la chirurgie arboricole est devenue une pratique quasi totalement abandonnée pour de nombreuses raisons. D’abord puisqu’elle est la cause de dégâts irrémédiables sur le patrimoine arboré. Tel est le cas de la France qui a eu recours à cette pratique. On peut citer les Français des platanes de la place des Lices, ceux de Saint-Topez, …

D’ailleurs, les travaux de recherches du professeur Shigo ont apporté de la lumière sur les mécanismes de défense des arbres (CODIT: Compartimentalization of damages in trees). Démontrant que les mécanismes de défense de ces arbres sont en complète opposition avec les principes de la chirurgie arboricole (curetage et application de badigeons par exemple). En outre, le fait qu’un arbre ne cicatrise pas, mais compartimente, est l’un des principaux points de la dendrologie moderne. Alors, il est évident que de nos jours, les arbres creux sont appréhendés de manière plus globale avec une gestion plus durable de ces écosystèmes.

Et c’est là que l’expertise ornementale entre en jeu. Afin de réaliser en amont un diagnostic, une expertise ou un conseil, une expertise ornementale indépendante peut parfois précéder à des travaux d’élagage 91. Il se peut qu’elle oriente les choix du gestionnaire sur les conduites de tailles, des soins et des renforts structurels. Elle peut aussi orienter les choix du gestionnaire sur des possibilités de conservation ou au contraire l’abattage d’un arbre présentant des problèmes de tenue mécanique ou physiologique. Ce genre d’expertise est réalisé par des cabinets spécialisés. Toutefois, le métier d’élagueur apparaît aujourd’hui non réglementé. Comme la France par exemple, on peut en observer une grande variabilité qualitative qui est non réglementée.

Les conseils à prendre en compte dans les travaux d’élagages

Avant d’entreprendre les travaux d’élagage, il est important d’avoir des objectifs de taille clairs et réalisables. Alors, avant toute opération intempestive, il faut porter des Équipements de Protection individuelle. On peut par exemple porter un casque, des lunettes, une protection auditive, un pantalon anti-coupure, des manchettes anti-coupure. Le genre de matériel d’ascension normé et révisé. Ensuite, il est conseillé d’utiliser des griffes lors de la pratique de l’élagage 91. Cela est essentiel pour éviter de blesser inutilement l’arbre. D’ailleurs, les griffes ne peuvent être utilisées que lors de travaux d’abattage. L’utilisation de l’échelle ne doit se faire qu’après l’installation d’une corde pour mieux sécuriser l’évolution du grimpeur sur cette dernière. Il est important de prendre en compte que l’échelle ne doit en aucun cas servir de poste de travail.

En outre, il faut impérativement mettre en place deux points d’ancrage lors de l’utilisation de tout outil de coupe. De même, on doit toujours être accompagné par une personne formée aux secours dans les arbres lors des travaux d’élagage. Alors, il n’est donc pas très prudent de travailler seul. Toutefois, il est aussi important que les angles de coupes de branches sélectionnées soient bien soignés et réfléchis. Cela est essentiel pour ne pas laisser de chicots. Il n’est pas moins que la désinfection des outils de coupe, particulièrement lors de travaux sur des arbres d’alignement, s’avère utile. Il faut aussi éviter d’utiliser un mastic cicatrisant ou un badigeon qui s’avère être inefficace, voire contre-productifs.

La période des travaux d’élagage

Par ailleurs, il y a aussi une période pour ces travaux d’élagage 91. Cette période de taille varie en fonction de la coupe que l’on a choisie pour son arbre. Pour ceux qui préfèrent un émondage en vert (avec foliaire présent), ils peuvent tailler toute l’année, sauf période de stress hydrique. Ils ont aussi le choix d’élaguer au moment de la chute des feuilles et du débourrement. Et pour ceux qui préfèrent des tailles d’entretien complet (mise à nu du végétal par exemple), il faut attendre l’hiver.

Entre autres, consulter un professionnel en élagage est aussi une option considérable. En plus de gagner du temps, on peut avoir un résultat qu’on souhaite pour nos arbres. Il suffit de se renseigner sur l’élagueur qu’il nous faut, de vérifier si le tarif est abordable et s’il est un véritable expert dans ce domaine.