Un vrai expert comptable, comment le discerner du faux ?

Un vrai expert comptable, comment le discerner du faux ?

14 juin 2019 0 Par Makrem

A l’heure actuelle, il n’est pas rare de rencontrer de faux experts comptables qui proposent les services d’un expert comptable agréé. Selon l’Ordre des Experts Comptables, en Ile de France, on recense autant d’experts comptables officiels que de faux experts comptables. Alors que pour une entreprise, le fait de confier des tâches à une personne non qualifiée peut l’exposer à des risques importants pouvant causer sa faillite.

Comment reconnaître un expert comptable agréé ?

La fonction de l’expert comptable à Ixelles, Saint-Gilles ou à Bruxelles est encadrée par un Code de déontologie. Avant d’engager un expert comptable pour tenir sa comptabilité en externe, il est impératif de vérifier systématiquement les conditions ci-après : -il doit être titulaire du diplôme d’expert comptable, – il doit être affilié à l’Ordre des Experts Comptables, – il doit être engagé par une assurance responsabilité civile professionnelle.

Par contre, un faux expert comptable est une personne qui ne répond à toutes ces conditions mais pratique la fonction de manière illégale. Il peut être sujet à un délit pénal. Pour pallier à ce problème, une commission a été instaurée; ayant spécialement pour rôle la lutte contre l’exercice illégale de la profession d’expert comptable. Ainsi, cette commission mène des actions de prévention contre les faux experts comptables et rassemble les dossiers relatifs à la pratique illégale pour les présenter devant le procureur de la République. En effet, il est possible de dénoncer un expert comptable illégal auprès de cette commission. Une plateforme a été créée dans le cadre de favoriser la lutte contre les faux experts comptables.

Quels sont les risques encourus en faisant affaire avec un faux expert comptable ?

Tout d’abord, l’entreprise est exposée au risque que sa comptabilité ne répond pas aux critères exigés par la loi en vigueur; selon laquelle toute entreprise est obligée de présenter une comptabilité fiable et sincère. Il est fort probable qu’un expert comptable illégal n’est pas en mesure de faire l’enregistrement des opérations comptables en bonne et dû forme; ce qui va engendrer de nouveaux frais pour son retraitement.

En outre, une comptabilité non conforme peut exposer l’entreprise à des pénalités financières, particulièrement s’il y a redressement fiscal ou contrôle de l’URSSAF. Alors qu’en cas d’écritures erronées; l’entreprise ne bénéficie aucun dédommagement car un faux expert comptable ne détient pas l’assurance responsabilité civile. La faute comptable sera donc à la charge seule de l’entreprise. De plus, en cas de retard; l’entreprise sera victime de pénalités si le faux expert comptable n’arrive pas à respecter les délais imposés par l’administration fiscale.

Par ailleurs, on rencontre souvent des cas de dépôts de bilan suite aux recours à un faux expert comptable. Si les conséquences financières causées par les interventions d’expert comptable illégal sont trop importantes, cela peut entraîner jusqu’à la faillite de l’entreprise.

 

Pour conclure, il est à réitérer que pour ne pas tomber sur un faux expert comptable, la vérification de son inscription auprès de l’ordre des Experts Comptables est primordiale, et aussi auprès de l’assurance professionnelle car il s’agit d’une obligation légale.