Quelle formation pour moniteur auto-ecole ?

Quelle formation pour moniteur auto-ecole ?

26 janvier 2020 0 Par Joel

Quelle est la durée de formation pour devenir moniteur auto-école ?

La formation théorique et pratique des aspirants au permis de conduire est assurée par les moniteurs d’auto-école. Pour posséder ce titre, il faut cependant suivre une formation qui confère les aptitudes pour exercer le métier. Ces derniers ont la responsabilité d’enseigner le Code de la route dans l’intention de faire obtenir le permis de conduire. La profession est cependant réglementée, et il convient d’en connaitre les caractéristiques avant de se diriger sur ce chemin.

 

Comment se présente le métier de moniteur auto-école

Le rôle éducatif du moniteur auto école s’avère important pour les futurs détenteurs du permis. Grâce à lui, ces derniers acquièrent les connaissances théoriques et pratiques pour une conduite automobile sécuritaire. Pour atteindre cet objectif, le moniteur auto école se doit de respecter un programme qui a été fractionné en plusieurs étapes.

Dans la pratique, le moniteur auto école enseigne aux futurs détenteurs du permis, la conduite dans des conditions réelles. Ainsi pour les véhicules à quatre roues, ils sont équipés de doubles commandes. Ce processus d’apprentissage développe chez les apprenants des aptitudes comme : la prudence, la vigilance…

En ce qui concerne l’enseignement théorique, l’enseignant inculque à ses élèves des notions collectives grâce à des supports audiovisuels. Il s’agit d’un enseignement dispensé au sein du siège social de l’auto-école. La responsabilité du conducteur ainsi que la sécurité routière font aussi partie de la formation.

Comme l’exige tous les types d’enseignement, il faut que le moniteur auto école ait la patience et la passion pour enseigner.

 

Quelles études et formations pour devenir moniteur auto-école ?

L’obtention du titre de moniteur auto école s’obtient après la validation du CCP ECR (certificat de compétences professionnelles d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière). Ce diplôme vient se substituer au Bepecaser.

Pour l’obtenir, il n’est pas nécessaire de posséder un niveau de diplôme. Il est un titre conféré à un professionnel et est équivalent d’un niveau bac + 2. Il peut être réparti en deux parties distinctes à savoir :

  • Le CCP qui représente l’apprentissage de la formation à la conduite ;
  • Le CPP2 qui prend en compte la sensibilisation des usagers à la sécurité routière.

Après 910 heures de cours dans un centre de formation et 280 heures de stages en entreprise, ce dernier peut prétendre au titre de moniteur d’auto-école. Devenir moniteur autoécole avec bellarc.fr reste un moyen efficace pour avoir une bonne maitrise. Bien sûr la réussite aux examens du CCP est une condition obligatoire. Il convient de dire alors qu’il est impossible d’y accéder en tant que candidat libre. Le coût de la formation peut également varier en fonction du profil du futur enseignant.

Le CCP ECSR peut recevoir deux certificats complémentaires à savoir : celui des poids lourds et des véhicules à deux roues. Ceci correspond à un permis professionnel.

Les épreuves de cet examen sont constituées d’une mise en situation professionnelle, une épreuve de vérification de connaissances théoriques et pratiques ainsi qu’un examen final.

Quelle évolution de carrière pour un moniteur auto-école ?

Lorsque le moniteur d’auto-école peut justifier d’environ 3800 h de travail soit équivalant à 2 années d’expérience, il peut prétendre devenir un exploitant d’auto-école. Pour le devenir, un agrément provenant de la préfecture lui ait exigé.