Conseils indispensables avant d’ouvrir une clinique dentaire.

Conseils indispensables avant d’ouvrir une clinique dentaire.

12 février 2017 0 Par Barbara

Au moment d’ouvrir une clinique dentaire il ne faut pas seulement penser aux appareils, matériaux et unités dentaires dont on a besoin, sinon à tout ce qui la compose : mur, sol, toit… Choisir le bon revêtement de ceux-ci nous aidera à maintenir de meilleures conditions hygiéniques, à nous faciliter le nettoyage et à ce que nos patients se sent confortables.
On va énumérer quelques points indispensables à tenir en compte, avant de nous lancer dans les traitements Anthogyr et de placer notre poste de travail :

1. Les matériaux

Utiliser des matériaux résistants au lavage et à l’utilisation de désinfectants.  Equipez-vous du bac a ultrason pour le nettoyage de vos instruments.

2. Le sol

Sélectionner des pavements hygiéniques, faciles à nettoyer, avec une haute durabilité et non glissants. Ils doivent être résistants aux produits chimiques, aux bruits et aux vibrations. Ça veut dire qu’ils doivent être capables de supporter les mouvements des appareils dentaires, avec une basse conductivité thermique et électrique.
Les matériaux qui s’adaptent le mieux sont :

  • Les laminés à haute pression, que permettent une composition des plusieurs couches, qui élève les propriétés physiques et mécaniques du laminage traditionnel.
  • Les terres vinyliques à haute durabilité, qui ont une grande résistance à l’abrasion, sont imperméables, sont très faciles à nettoyer, et limitent l’accumulation des bactéries grâce à l’absence des pores.

Ce matériel est plus connu sous le nom de PVC.

3. Les murs

Il faut principalement sélectionner ceux qui soient lisses et sans unions, avec des plinthes hygiéniques pour éviter l’accumulation de poussière.
Comme matériaux, on peut utiliser :

  • Des peintures de polyuréthane ou de polyépoxydes qui sont résistantes à l’eau, à l’abrasion et aux impacts. Elles donnent un aspect très brillant, c’est donc un point en sa faveur au niveau esthétique.
  • Des revêtements de PVC, surtout pour les endroits avec de stricts conditions sanitaires.

4. Le plafond

Parfois, le lieu le plus oublié dans beaucoup d’endroits, mais le plus important dans une salle dentaire. Les patients vont être la plupart du temps en train de regarder vers le haut, donc on va essayer de faire quelque chose d’original, comme mettre la devise de la compagnie, un petit dessin…
Il est très recommandable de ne pas utiliser de faux plafonds ou des plafonds mobiles, pour qu’ils soient plus faciles à nettoyer.

5. Les fenêtres

En fonction de la localité, on aura plus ou moins de fenêtres. On devra alors choisir celles qui s’adaptent le mieux :

  • Coulissantes, pour les endroits plus petits.
  • D’ouverture, pour faciliter la ventilation.

Dans les deux cas, l’aluminium va nous aider à isoler thermiquement et à diminuer les bruits ; pour les protéger du soleil on peut utiliser des pellicules protectrices.

6. La couleur

Les plus courants sont les bleus, verts ou blancs, cependant on peut se pencher de des couleurs plus vives, ce qui transmet une sensation plus chaleureuse, plus joyeuse et plus moderne. Il ne faut pas les employer partout, mais on peut choisir des zones communes comme par exemple la réception.
À condition qu’on puisse investir dans notre local, avec de bons matériaux qui évitent la pénétration de poussières, bactéries et de n’importe quel agent externe, on va faciliter l’hygiène et la maintenance, et par conséquent, diminuer la réparation des instruments dynamiques dentaire, des matériaux, qui devient plus cher.